E-bibliothèque Droit des Sociétés SARL L'apport en industrie - comment fonctionne-t-il?

L'apport en industrie - comment fonctionne-t-il?

19 Fev 2015

L’apport en industrie est la mise à la disposition de la société par un associé de ses connaissances techniques, de son travail ou ses services.

Les apports en industrie doivent être décrits dans les statuts. A défaut, ils sont considérés comme inexistants (Cass. com. 14 décembre 2004).

Les apports en industrie sont possibles dans les sociétés en nom collectif (SNC), les sociétés en commandite simple ou par actions (SCS ou SCA) sous réserves qu’ils ne proviennent pas des commanditaires, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) et les sociétés par actions simplifiées (SAS).

Les apports en industrie ne sont pas possibles dans les sociétés anonymes (art. L. 225-3 du Code de commerce).

Apport en industrie et parts sociales ou actions

L'apport en industrie est rémunéré par des parts ou actions de la société, attribuées à l'apporteur en industrie.

Toutefois, les actions ou parts sociales que représentent les apports en industrie ne sont pas comprises dans le montant du capital social, et ne peuvent être cédées.

Les parts ou actions reçues en contrepartie de l’apport donnent néanmoins droit au partage des bénéfices et de l’actif net, conformément à l’article 1843-2, alinéa 2 du Code civil.

Elles donnent également droit à leur titulaire de participer aux décisions collectives et de voter.

Apport en industrie et obligations de l’apporteur

Selon l’article 1843-3, alinéa 6 du Code civil, l’apporteur en industrie doit rendre à la société les services promis et lui verser tous les gains qu’il pourrait réaliser par l’activité faisant l’objet de son apport.

L’apporteur en industrie ne peut exercer une activité concurrente de celle promise à la société.

Lorsque l’apporteur en industrie ne peut plus mettre à la disposition de la société son travail ou ses services, son apport devient caduc. Ses droits envers la société devront alors être liquidés dans les conditions prévues par les statuts.

Modalités de l'apport en industrie

Les statuts devront préciser la durée et la nature des prestations devant être fournies par l’associé en industrie, ainsi que les droits qui lui seront conférés dans le partage des bénéfices et de l’actif net. Selon l'article 1843-2 du Code civil, l'associé en industrie doit également contribuer aux pertes.

Apport en industrie et incessibilité des parts sociales ou actions émises en rémunération de l'apport

Les parts sociales ou actions émises en rémunération de l’apport en industrie ne peuvent être cédées ni transmises, car elles sont liées à la personne de l’apporteur en industrie.

Aussi, en cas de décès de l’apporteur, elles devront être annulées.

Perte de la moitié du capital social
Article précédent
Des assouplissements en droit des sociétés à la suite de la loi du 20 décembre 2014 (loi n° 2014-1545)
Article suivant
Qui sommes-nous ?

Le-droit-des-affaires.com est le 1er site d’informations et de conseils juridiques en droit des affaires, animé par des avocats d’affaires.

 

Le-droit-des-affaires.com entretient un réseau d’avocats d’affaires expérimentés, qui fournissent un conseil personnalisé et sur mesure, tant en France qu’à l’étranger.

French-business-law.com

French-business-law.com is the 1st online legal support solution which helps you find information and obtain specialized legal advice on French business law.

 

French-business-law.com entertains a network of experienced French business attorneys, who provide customized legal advice on French business law to clients in France and abroad.

Newsletter
Pour recevoir notre newsletter, des mémo d’information et des alertes d’actualités en droit des affaires, renseignez votre adresse mail
Copyright © 2012 - 2017 Le-droit-des-affaires.com. Tous droits réservés.